IRM fœtale

Parfois, on complète l’examen échographique de l’enfant par un examen d’imagerie par résonance magnétique (IRM). L’IRM est toujours utile lorsque l’échographie trouve ses limites, par exemple en cas de surpoids maternel, de rareté du liquide amniotique ou d’une position fœtale difficile. Elle permet de visualiser particulièrement bien le cerveau du fœtus. Contrairement à l’échographie, elle permet toujours de visualiser l’enfant tout entier. Les images deviennent donc assez floues si la mère ou l’enfant bouge beaucoup. Comme l’échographie, l’IRM est inoffensive pour l’enfant.

Nos Partenaires

Une équipe interdisciplinaire spécialement formée et expérimentée