Famille Godia del Amo – Angleterre

  • 17.07.2015

Nous attendions notre deuxième enfant et nous rendions, heureux et curieux, à l’échographie de la 20e semaine de grossesse afin de savoir s’il s’agissait d’une fille ou d’un garçon. Pendant l’examen nous avons été informés que notre garçon présentait le «spina bifida».

Nous ne savions pas exactement ce que cela signifie et à l’hôpital on nous a dit qu’il s’agissait d’un dommage très important au niveau de la colonne vertébrale et que notre bébé présenterait des handicaps sévères. L’image que nous donnait l’hôpital était accablante car il semblait qu’on ne pouvait rien faire pour le bébé. Cependant, peu de temps après le diagnostic, un ami nous a raconté qu’il avait entendu parler un jour d’une opération intra-utérine. Nous avons appris que les spécialistes de telles opérations se trouvaient à Zurich. Nous avons contacté l’équipe via le site Internet et avons demandé s’il existait une possibilité d’aider notre bébé et nous avons reçu immédiatement une réponse joyeuse et encourageante du Prof. Meuli: «Oui, certainement, nous pouvons vous aider et allons le faire!»
Dès la première prise de contact, pendant tout le processus d’information et pendant les opérations nous avons bénéficié d’une attention et d’une prise en charge excellentes. Aux Prof. Meuli, Dr Möhrlen et Dr Mazzone, aux Dr Zimmermann, Dr Ochsenbein et Dr Krähenmann, à la coordinatrice internationale Barbara Casanova et à tout le personnel soignant et tous les médecins du service de soins intensifs et de néonatalogie: merci beaucoup d’avoir aidé toute notre famille et tout particulièrement notre petit trésor! Ici, nous sommes en de très bonnes mains.