Laparoschisis

Le laparoschisis est une malformation de la paroi abdominale dans laquelle l’intestin se retrouve en dehors de l’abdomen. L’orifice apparaît très tôt dans le développement embryonnaire. La cause de cette malformation n’est aujourd’hui pas connue. Les organes abdominaux de l’enfant (intestin, estomac) sortent donc par une béance proche du nombril et baignent dans le liquide amniotique. Cela entraîne des lésions de l’intestin.

La malformation est visible à l’examen prénatal à partir de la 18e semaine de grossesse environ, à l’examen échographique. On peut y voir l’intestin hors de l’abdomen du fœtus, on le reconnaît à sa forme circulaire (D). Le laparoschisis est une malformation qui apparaît de manière isolée.

Les enfants souffrant de laparoschisis naissent à 37 semaines par césarienne pour éviter toute lésion supplémentaire à l’intestin qu’entraînerait un accouchement par voie basse. Immédiatement après la naissance, les intestins sont replacés dans l’abdomen de l’enfant sous anesthésie locale et une suture est réalisée sur l’abdomen (ill. 1). Lorsque cela n’est pas possible ou lorsque l’intestin présente une lésion ouverte, on pose à l’enfant un « silo » (ill. 2). On place alors l’intestin dans un sac en plastique pour le protéger avant de fixer l’ensemble par un pansement. Sous son propre poids, l’intestin retrouvera sa place dans la cavité abdominale. Une semaine plus tard, la paroi abdominale peut être refermée.

Généralement, l’enfant ne retrouve pas ses fonctions intestinales immédiatement après la naissance. Il a donc besoin d’être nourri par voie veineuse pendant quelques semaines. Dès que l’intestin retrouve sa fonction normale, l’enfant peut rentrer à la maison.

Nos Partenaires

Une équipe interdisciplinaire spécialement formée et expérimentée