Tumeurs pulmonaires (MAKP)

Sous ce terme sont regroupées un ensemble de malformations diverses. Elles ont une chose en commun : le tissu pulmonaire malformé déplace et empêche la croissance du tissu pulmonaire normal. La taille des tumeurs peut être variée. Si certaines peuvent rester stables ou même réduire en taille, d’autres peuvent grandir très vite et mener à des problèmes circulatoires chez l’enfant.

Ces tumeurs peuvent être diagnostiquées par un examen échographique. On voit à l’image un tissu pulmonaire très clair (L) accompagné de trous noirs, que l’on nomme des kystes (C). Souvent, ces tumeurs et ces kystes grossissent jusqu’au dernier trimestre de la grossesse et restent ensuite de taille constante.

Généralement, l’enfant viendra au monde normalement et n’aura pas besoin de thérapie immédiate. Il est toutefois important d’assurer plus tard un suivi par imagerie médicale (scanner, IRM) pour bien préparer la marche à suivre. Cela comprend normalement une résection par chirurgie du tissu malformé afin d’éviter une inflammation ou une dégénérescence des tissus. Dans de rares cas, l’enfant a besoin d’une assistance respiratoire à la naissance. Si tel est le cas, on conseille d’effectuer rapidement le diagnostic pour opérer aussi précocement que possible.

Généralement, les enfants qui ont subi une résection de cette malformation ne connaissent pas de handicap et peuvent vivre une vie normale sans problème médical spécifique.

Nos Partenaires

Une équipe interdisciplinaire spécialement formée et expérimentée